Quels sont les risques les plus importants du plagiat publicitaire ?

Aujourd’hui, on remarque de nombreuses publicités à la télé, mais également sur les réseaux sociaux. Les marques font tout pour proposer du contenu attirant et créer des publicités uniques susceptibles d’attirer le consommateur et le pousser à l’achat.

Cependant, ce n’est pas toutes les marques et enseignes qui font preuve d’originalité !

En effet, certaines marques n’hésitent pas à s’inspirer du contenu publicitaire des autres. S’inspirer uniquement ne pose pas de problème, néanmoins, cela devient plus grave lorsqu’il s’agit de plagiat pur.

Dans le monde de la publicité, les affaires de plagiat sont très répandues et cela engendre de lourdes sanctions que vous allez découvrir dans cet article.

Cet article devrait vous intéresser : Métier d’influenceur : tout savoir sur ce métier tant convoité !

Qu’est-ce que le plagiat publicitaire ?

Le plagiat publicitaire est lorsque le directeur créatif de la publicité s’inspire et réutilise l’idée créative de la campagne d’une autre marque ou entreprise sans autorisation au préalable de l’auteur.

Il ne faut pas confondre plagiat et partenariat, même si une marque semble en plagier une autre aux premiers abords, il se peut que cela soit en réalité un contrat de partenariat.

Généralement, les marques ou entreprises plagient des idées créatives ou concepts ayant été vu sur un marché étranger.

Bien évidemment, la notion de plagiat peut être subjective, car il y a une ligne très fine entre l’inspiration et le plagiat, ce qui rend les choses difficiles à distinguer. Parfois, il est même difficile de distinguer le plagiat de la simple coïncidence.

Le plagiat est une pratique non éthique, mais il faut savoir que celle-ci n’est que rarement découverte par le grand public (uniquement dans les cas les plus évidents), l’annonceur n’est donc pas ou peu influencé par cette pratique. Cependant, il faut savoir qu’au delà des poursuites judiciaires et des amendes à payer, il se peut que l’image de la marque prenne un coup.

Aussi, l’agence ayant créé la publicité perdra entièrement de sa crédibilité.

Cet article devrait vous intéresser : Quelles sont les techniques du growth hacking ?

Quels sont les risques et sanctions en cas de plagiat publicitaire ?

Le plagiat, quel que soit le domaine, compte parmi les violations des droits d’auteur, cela expose la personne ayant plagié à de nombreuses sanctions.

Bien évidemment, les sanctions dépendent du degré et du contexte dans lequel le plagiat a été commis.

Le code de la propriété intellectuelle protège les droits d’auteur en France, voilà pourquoi les sanctions de plagiat sont importantes.

Voici les quelques conséquences en cas de plagiat quel que soit son degré :

  • Les poursuites judiciaires : en milieu professionnel, la personne accusée de plagiat peut être poursuite en justice et être condamnée à payer une amende allant jusqu’à 300 000 euros. Dans certains cas, la personne peut être condamnée à quelques années de prison.
  • Les dédommagements : l’auteur de la publicité original peut demander des dédommagements à la personne ayant plagié, le montant dépend du degré et peut allant jusqu’à des millions d’euros.
  • La mauvaise réputation : le plagiat peut détruire des entreprises et des carrières. Se faire une mauvaise réputation peut facilement nuire grandement à l’économie de l’entreprise en réduisant les ventes par exemple.

Cet article devrait vous intéresser : Les meilleurs conseils pour établir sa stratégie sur les réseaux sociaux

Comment éviter les sanctions liées au plagiat publicitaire ?

La réponse est courte et facile : en évitant tout simplement de plagier !

Bien évidemment, vous pouvez vous inspirer d’autres publicités et idées créatives, mais pensez bien à demander l’autorisation de l’auteur lorsque vous souhaitez reproduire un concept.

Si vous souhaitez reprendre des informations, n’oubliez surtout pas de mentionner l’auteur.

Aussi, il faut penser à la musique que vous utilisez dans vos publicités. Veillez à ne pas copier de musiques et surtout à ne pas utiliser des morceaux qui se rapprochent de ce qui a été fait dans d’autres publicités. En cas de doutes, vérifiez bien les droits d’auteur.

Cet article devrait vous intéresser : Comment reconnaître les différents types de e-shopper

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires